Communiqué de presse de Christelle Lechevalier
Député français au Parlement européen

Conseillère régionale de Normandie

Éolien : un mauvais vent souffle sur les pêcheurs du Tréport

Le conseil d’administration de l’Agence française pour la biodiversité a rendu un avis favorable concernant le projet de parc éolien en mer, au large de Dieppe et du Tréport.

Cette décision est une terrible désillusion pour les pécheurs qui vont voir le parc se construire sur le secteur halieutique le plus riche de la Manche. Les mesures de soutien promises ne seront pour eux qu’une trop faible compensation.

En tant que député européen, siégeant dans la commission de l’Industrie, de la Recherche et de l’Énergie, je ne cesse de dénoncer les dangers de cette énergie faussement écologique, inefficace, et qui alourdira, à terme, les factures d’électricité des consommateurs.

Bien loin des positions des « écologistes » autoproclamés, je soutiens une écologie de bon sens qui assure à la France les moyens de son indépendance énergétique. Il est un fait aujourd’hui que le nucléaire est l’énergie la plus rentable et la plus décarbonnée.

Je demande donc, aux pouvoirs publics, la mise en place immédiate d’un moratoire sur l’éolien terrestre et offshore, en parallèle d’un grand plan européen d’innovation dans le domaine énergétique.

You may also like