Communication grossière de parrainage de migrants : ce système n’a plus rien à proposer !

22 élus de la Manche ont décidé de parrainer 23 migrants. Qu’attendent-ils depuis tant d’années pour parrainer les sans-abris ou les oubliés de la mondialisation : agriculteurs, artisans, étudiants, personnes âgées ou handicapées, chômeurs et autres ouvriers mis à la porte… ?

Parangon de vertu aux yeux des médias, leur charité n’est fixée que sur leur profit électoral et sur leur soumission au politiquement correct. Pourtant, ils agissent hors-la-loi, puisque le règlement Dublin III prévoit que la prise en charge de l’asile doit se faire dans le pays d’entrée des migrants. N’oublions pas que nous parlons de clandestins !

En tant que parlementaire patriote, je reste aux côtés du peuple, que je porte dans toutes les actions de mon mandat, pendant que les ambitieux enflent leur ego à grands renforts de coup de communication. De plus, je réaffirme ma détermination à faire appliquer la loi en faisant expulser les déboutés du droit d’asile. Il faut en finir avec le laxisme et le deux poids, deux mesures.

You may also like