A 11 jours du 1er tour des Présidentielles, Marine a besoin de vous !

Nous sommes à 11 jours du 1er tour et plus que jamais Marine a besoin de vous !

Pour ces 2 scrutins des 23 avril et 7 mai 2017, nous organisons la surveillance des bureaux de vote afin qu’aucune voix ne soit volée à notre candidate.

Pour se faire il faut être positionné en tant que délégués afin de surveiller quelques bureaux de vote proche de votre domicile lors de ces 2 tours.

Sans votre participation, tous les bureaux de vote ne pourraient être surveillés et il y aurait donc risque de pertes de voix importantes.

Je vous demande dès maintenant et impérativement au plus tard le 18 avril, de solliciter vos connaissances en les sensibilisant à la nécessité de surveiller les bureaux de vote et en recrutant un maximum de volontaires.

Inscrivez-vous en me contactant par mail.

Comptant sur votre participation et votre implication lors de ces élections cruciales pour notre nation.

Votre Secrétaire départementale, Christelle LECHEVALIER

 

 

Incendie d’origine criminelle dans les locaux du Front National d’Alenç

Incendie d’origine criminelle dans un local du FN à Alençon

Le local du Front National à Alençon a été la cible d'un incendie d'origine criminelle, le 18 mars 2017
Le local du Front National à Alençon a été la cible d’un incendie d’origine criminelle, le 18 mars 2017

Le local du Front National à Alençon a été la cible d’un incendie d’origine criminelle vers 2H00 du matin dans la nuit de vendredi à samedi à Alençon, a-t-on appris auprès du procureur.

«Vers 2H00 du matin, le local du FN a fait l’objet d’un incendie nécessairement d’origine criminelle», a déclaré à l’AFP François Coudert, le procureur de la République d’Alençon.

La vitrine du local a été brisée à l’aide d’une barrière métallique, habituellement utilisée pour «contenir la foule» et le local a été «gravement endommagé» dans cet incendie, a précisé le procureur.

Quatre personnes qui habitent au-dessus du local, situé dans une rue du centre historique de la préfecture de l’Orne, ont été incommodées par des fumées et trois ont été brièvement hospitalisées.

L’enquête a été confiée à la brigade de sûreté d’Alençon et le mode opératoire n’est pas encore connu, a encore indiqué le magistrat.

«C’est quasiment un acte de terrorisme», a déclaré à un correspondant de l’AFP Lionel Stieffel, président du Front National dans l’Orne. «Je pense que c’est très grave».

 «Il faudrait aussi que les politiques commencent à arrêter d’appeler à tout faire pour contrer le FN (…) Il est grand temps que les Français réagissent. Nous ferons en sorte que ces personnes soient punies si on arrive au pouvoir parce que ça devient intenable pour tout le monde», a ajouté M. Stieffel.

«Cet événement gravissime, s’inscrivant dans un climat de haine et de violences contre les patriotes, révèle que certains adversaires du FN sont désormais prêts à perpétrer des actes criminels», a estimé, dans un communiqué, le secrétaire général du FN et président du groupe FN au conseil régional de Normandie, Nicolas Bay.

«Les déclarations irresponsables de certains candidats et dirigeants politiques – y compris au sommet de l’Etat – entretiennent cette ambiance délétère. Il est urgent que ceux qui prétendent être démocrates condamnent clairement et fermement ces attaques et que tout soit mis en oeuvre pour retrouver et sanctionner les coupables», a-t-il ajouté.

En début de soirée, le procureur a précisé à l’AFP que l’enquête n’avait pas enrégistré d’éléments nouveaux pour le moment et que des analyses étaient toujours en cours.

Sondage présidentielles 2017: Marine Le Pen légitimement en tête en Normandie

Sondage présidentielles 2017: Marine Le Pen légitimement en tête en Normandie

 Communiqué du 17/02/2017 des élus du groupe Normandie Bleu Marine

Selon un sondage du 16 février, Marine Le Pen arriverait largement en tête du premier tour des présidentielles en Normandie, avec une avance conséquente de 7 points.

Avec des hypothèses sous les 20% pour François Fillon et sous les 15% pour Benoit Hamon, LR et PS subiraient la sanction logique des Normands.

Après les élections régionales de 2015 qui ont porté le groupe Normandie Bleu Marine au rang de première opposition régionale, ce sondage confirme la volonté de changement démocratique des habitants de la région.

La perte de 45000 emplois industriels en 10 ans, la paupérisation de la ruralité ou la hausse de la délinquance sont les conséquences de décennies de choix gouvernementaux néfastes, et autant de raisons pour les Normands de soutenir la candidature de changement incarnée par Marine Le Pen.

Fabienne Buccio nommée préfet de région malgré sa gestion calamiteuse de la jungle de Calais

 

Fabienne Buccio nommée préfet de région malgré sa gestion calamiteuse de la jungle de Calais

 Communiqué de presse du groupe Normandie Bleu Marine, le 16/02/2017

Le Conseil des Ministres a annoncé ce matin la nomination de Fabienne Buccio au poste de préfet de la Région Normandie. Ancienne préfète du Pas-de-Calais, Mme Buccio est tristement célèbre pour sa gestion calamiteuse de la jungle de Calais qu’elle a elle-même fondée en 2015.

N’ayant pas voulu entendre les mises en garde des élus du Front National sur le drame migratoire qui se préparait en Europe, elle avait alors choisi de concentrer les clandestins dans ce camp devenu incontrôlable, où elle n’était plus en mesure d’assurer ni l’hygiène ni la sécurité.

Après les incendies et les violences provoqués par les migrants lors de l’évacuation de la jungle, Fabienne Buccio avait signifié avec complaisance que ces actes faisaient partie des « traditions » de la population migrante. Des propos insupportables de la part du dépositaire de l’autorité de l’État qui excusait là les agressions des clandestins contre les pompiers et les forces de l’ordre.

Les élus du groupe Normandie Bleu Marine déplorent la promotion de Madame Buccio au poste de préfet de région. Cette nomination résonne comme une mauvaise nouvelle pour les Normands, à l’image de la politique irresponsable menée par notre gouvernement.